Les Français sont toujours nombreux à investir dans l’immobilier locatif dans les grandes villes européennes. Mais les SCPI de rendement ne sont pas à la traîne. En tout cas, l’investissement locatif et l’investissement en SCPI font partie des placements préférés des investisseurs.Quoi qu’il en soit, les sociétés civiles de placement immobilier se distinguent des autres supports d’investissement par sa souplesse et son accessibilité.

Immobilier locatif ou investissement en SCPI

Qui peut investir dans l’immobilier locatif ?

De manière générale, l’investissement immobilier locatif est réservé aux investisseurs les plus fortunés, c’est-à-dire à ceux qui ont la possibilité d’acheter une résidence principale ou un appartement de 250 000 € en cash. Un travailleur qui touche un salaire net de 1 500 € par mois ne pourra jamais devenir le propriétaire d’une maison principale, sauf s’il décide d’emprunter un crédit immobilier sans apport à sa banque.

En effet, il est possible de demander à un organisme prêteur d’accorder un prêt immobilier à 110 % si sa capacité d’endettement n’est pas trop faible. Sinon, il peut toujours jouer à des jeux de hasard, il pourra ainsi s’acheter la maison de ses rêves, bien sûr, à condition de remporter le gros lot.

Quoi qu’il en soit, l’investisseur peut commencer à acheter un bien de petite surface de type studio ou un appartement T2/T3. Il pourra ainsi acheter sa résidence principale grâce aux revenus locatifs (ressources financières) issus de la location (meublé ou non meublé) et améliorer sa capacité d’investissement.

Bien entendu, Rome ne s’est pas faite en un jour, il faut attendre plusieurs années avant d’atteindre cet objectif. Toutefois, l’immobilier locatif n’est pas à l’abri des vacances locatives.

investir dans l’immobilier locatif 

Pourquoi investir dans des parts de SCPI ?

En investissant dans une maison destinée à la location, le propriétaire pourra encaisser des revenus locatifs réguliers. En revanche, il devra trouver un locataire fiable après avoir acheté le bien immobilier de son choix. Il devra également entreprendre des travaux (peinture des murs, réparation de toiture, etc.) avant de louer le logement.

Autrement dit, l’investissement locatif engendre des frais supplémentaires. C’est pourquoi il serait plus judicieux d’acheter des parts de SCPI qui sont généralement accessibles à tous les budgets. Le prix de souscription d’une SCPI reste raisonnable, l’épargnant doit sortir 200 ou 1 000 € de sa poche pour valider sa souscription.

L’un des gros avantages des SCPI est la possibilité d’acheter des parts de SCPI à crédit. C’est un soulagement pour ceux qui souhaitent investir dans les SCPI sans apport. Quoi qu’il en soit, il est difficile de convaincre les établissements de crédit à accorder un prêt immobilier surtout si la capacité de remboursement de l’épargnant s’est avérée insuffisante.

Investir dans l’immobilier locatif peut être intéressant notamment pour les propriétaires d’une résidence principale. Cependant, il est important de disposer d’un budget conséquent pour réaliser un tel projet. L’acquéreur pourra bénéficier d’une réduction d’impôt de 12 %, 18 % ou 21 % pour un bail locatif de 6, 9 ou 12 ans.

Pour cela, il devra investir dans l’immobilier locatif avec le dispositif Pinel. D’autre part, acheter des parts de SCPI s’avère plus rentable étant donné que ce placement est capable de générer un rendement supérieur à 6 %. En plus, les vacances locatives n’existent pas avec les SCPI et la gestion locative (recherche de locataire) est assurée par un gestionnaire de patrimoine.

Catégories : Immobilier